Vous êtes ici

Déménagement ? Engie propose également l'offre d'électricité moins chère Happ-e.
Contactez le 09 75 18 65 41   ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce


Décembre 2014 : -0,79% pour les tarifs réglementés du gaz

Payer son gaz moins cher ?09 75 18 42 80  
Rappel gratuit


Tarif du gaz en décembre 2014 

Après deux hausses consécutives en octobre et en novembre, les tarifs réglementés de GDF Suez enregistrent une légère baisse. Les tarifs du gaz de l'offre phare du fournisseur historique baissent de 0,79% en décembre 2014. La CRE a annoncé cette évolution dans une délibération le 13/111.

Depuis 2013, les tarifs réglementés du gaz évoluent jusqu'à une fois par mois en fonction de l'application d'une formule tarifaire. Cette formule est censée refléter l'évolution des coûts d’approvisionnement de GDF Suez.

Si la baisse des prix du gaz de décembre 2014 est une bonne nouvelle pour les 7,9 millions de ménages qui ont souscrit l'offre du fournisseur historique de gaz, elle intervient après une hausse des prix du gaz de 6,3% en deux mois. De plus en plus de Français comparent d'ailleurs les prix du gaz ; d'un fournisseur à l'autre, les différences de prix peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros par an.

Une légère baisse, qui peine à effacer les stigmates de deux hausses importantes

Après avoir augmenté de 3,9% le 1er octobre, les tarifs réglementés du gaz avaient augmenté une nouvelle fois de 2,3% le 1er novembre dernier. La baisse de décembre 2014, si elle est bienvenue, n'efface pas ces deux hausses d'ampleurs plus importantes.

Pourquoi les tarifs réglementés de GDF Suez augmentent-ils tous les mois ?
Entre 2005 et 2012, les tarifs réglementés du gaz avaient augmenté de près de 80%. Une réforme entrée en vigueur début 2013 conduit à ce que les tarifs évoluent tous les mois ; intérêt principal de cette réforme mis en avant lors de son vote : les évolutions des prix étaient censées être d'ampleur plus mesurées. De ce point de vue, la hausse des prix de 6,3% en deux mois est un bémol important. Ce d'autant plus que les baisses des prix du gaz au début de l'année 2014 avaient été dans une certaine mesure neutralisées par l'extension de la TICGN aux particuliers en avril 2014.

Evolution des TRV hors taxes de GDF Suez en 2014
Janvier 2014 Février 2014 Mars 2014 Avril 2014 Mai 2014 Juin 2014 Juillet 2014 Août 2014 Septembre 2014 Octobre 2014 Novembre 2014 Décembre 2014
+0,4% +0,2% -0,8% -2,1% * -0,8% -1,72% -0,1% -1,28% -0,43% +3,9% +2,3% -0,79%

* : Instauration de la TICGN.

2014 : quel bilan pour le prix du gaz ?

Avec huit baisses et quatre hausses, 2014 est une année de baisse des prix du gaz. En décembre, les prix du gaz ont baissé de 2,1% par rapport à leur niveau de janvier 2014.

Toutefois, ce constat global ne doit pas masquer trois tendances lourdes :

  1. les prix du gaz ont tendance à baisser en été et augmenter en hiver, pendant la période dite "de chauffe" [où les Français chauffés au gaz consomment le plus de gaz] ;
  2. la pression fiscale sur le gaz s'est renforcée en 2014, notamment du fait de l'extension aux particuliers d'une taxe dont n'étaient redevables jusqu'alors que les professionnels : la TICGN ;
  3. si le gaz naturel reste une énergie comparativement moins chère que l'électricité, le fioul ou le gaz propane à l'utilisation, son prix a fortement augmenté en dix ans : entre juillet 2005 et décembre 2014, la hausse, pour les tarifs réglementés, représente un peu plus de 75% !

Des tarifs réglementés de moins en moins plébiscités par les Français

D'ailleurs, de plus en plus de Français décident de quitter les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez pour une des offres proposées par la concurrence. A mi 2014, on chiffrait le nombre de Français ayant quitté ces tarifs à 2 millions pour le gaz et à 3 millions pour l'électricité.

Plus récement, le médiateur national de l'énergie notait que 71% des Français ont une bonne opinion de l'ouverture du marché à la concurrence.

Particuliers : de -0,3% à -0,8% selon le profil de consommation en décembre

L'ampleur de la baisse des prix du gaz de décembre 2014 est différente d'un consommateur à l'autre. Pour un ménage se chauffant au gaz (consommation supérieure à 6000 kWh), elle s'élévera à -0,8%. Par contre, pour un ménage ne consommant du gaz que dans le cadre de la cuisson des aliments (consommation annuelle inférieure à 1000 kWh), elle ne sera que de -0,3%.

A noter : ces baisses affectent les prix du kWh hors taxes des tarifs réglementés de GDF Suez. L'abonnement est inchangé.

Détail de l'évolution de la facture annuelle hors taxe d'un client moyen au 01/12 par rapport au 01/11 (source des données : CRE)
Tarif Évolution
CuissonBase (cuisson) -0,3%
Eau chaudeB0 (cuisson et eau chaude) -0,5%
Chauffage au gazB1 (chauffage) -0,8%
B2I (petite chaufferie) -1,0%
B2S (grande chaufferie) 0%
TEL (grande chaufferie) 0%
TEL Nuit (serristes) 0%

1 : Délibération de la Commission de régulation de l’énergie du 13 novembre 2014 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz en distribution publique proposé par GDF Suez pour le mois de décembre 2014 à la formule tarifaire fixée par l’arrêté du 30 juin 2014

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus