Vous êtes ici

Estimer sa consommation de gaz

Devis gaz en fonction d’une estimation de ma consommation immédiate09 73 72 25 00 (Selectra - lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30).
Rappel gratuit.


Chiffres de compteur de gaz

Réaliser une estimation de sa consommation de gaz permet d'évaluer votre facture de gaz selon votre profil de consommation et votre logement. Elle s'avère très utile pour comparer en ligne les offres des différents fournisseurs de gaz en France. Néanmoins, encore faut-il que les estimations soient justes et équivalentes pour comparer des devis de fournisseurs de gaz. Pour cela, mieux vaut regarder le prix du kWh proposé par chaque fournisseur. Attention également à ne pas comparer deux devis qui ne seraient pas basés sur la même estimation de consommation. En effet, certains fournisseurs peuvent avoir tendance à sous-estimer les consommations pour vous présenter un devis plus bas et vous encourager à souscrire chez eux.

Selectra et tarifgaz.com font partie de la même société.


Un conseiller client pour une estimation juste de votre consommation de gaz

Personne qui téléphone

Pour estimer votre consommation et obtenir un devis vous pouvez contacter gratuitement le service Selectra au 09 73 72 25 00. Un conseiller spécialisé dans l'énergie vous demandera alors vos postes de consommation du gaz (cuisson, eau chaude, chauffage), la taille et l'isolation de votre logement ainsi que le nombre de personnes y habitant et leurs habitudes de consommation. Une fois toutes ces données notées, le conseiller sera en mesure de vous donner l’estimation la plus précise possible et vous proposera de souscrire l’offre partenaire la plus intéressante selon votre cas.

Utiliser une application d’estimation en ligne

Vous pouvez réaliser vous-même une estimation de votre consommation de gaz en ligne en renseignant plusieurs critères dont le nombre d’occupants, le temps passé dans le logement ou encore qualité de l’isolation. Votre estimation sera automatiquement calculée, et l'on vous proposera ensuite de comparer toutes les offres de gaz du marché, afin que vous puissiez souscrire l'offre la moins chère pour vous !

Des personnes allongées sur leur tapis en regardant leurs smartphone et tablette

Surestimations et sous-estimations de consommation de gaz : des évaluations approximatives

Pour obtenir le coût approximatif annuel de la consommation de gaz pour chaque poste de consommation, il faut préalablement estimer la consommation annuelle puis multiplier le nombre trouvé par le prix du kWh. Toutefois, aussi proche de la réalité soit-elle, une estimation de consommation reste une estimation. Certains consommateurs accusent leur fournisseur de sciemment surestimer pour gagner de la trésorerie sur leur dos et la faire fructifier. D’autres accusent leur fournisseur de les avoir attirés avec un budget annuel faible reposant sur une consommation sous-estimée.

Exemple de différence entre coût annoncé et réel, faussé par l'estimation de consommation - tarifs  
  Estimation fournisseur A Estimation fournisseur B
Estimation 1200 kWh/an 1700 kWh/an
Consommation réelle 1800 kWh/an 1800 kWh/an
Prix de l’abonnement Tarif réglementé en vigueur Egal au tarif réglementé en vigueur
Prix du kWh Tarif réglementé en vigueur % de réduction indexé les tarifs réglementés
Budget annuel annoncé plus cher chez le fournisseur B lors de la souscription
Coût annuel réel plus cher chez le fournisseur A

Ce client a préféré les tarifs réglementés du fournisseur A car le budget annuel annoncé à la souscription était moins élevé que chez le fournisseur B. Il n’a pas fait attention au fait que le fournisseur A avait retenu une estimation plus basse que le B... Résultat, il a souscrit une offre présentant un prix du kWh plus cher, en pensant aller au budget le moins élevé. Pour éviter ce genre de désagrément qui arrive souvent, mieux vaut appeler un compaarteur ou encore comparer les offres soi-même.

Le nouveau compteur intelligent pensé par GRDF « Gazpar », actuellement en phase de test et dont l’installation est prévue dans toute les logements français à l’horizon 2020 prévoit une télétransmission des données de consommation au fournisseur. Le consommateur pourra ainsi être facturé chaque mois au plus proche de sa consommation réelle.

Le plus fiable : regarder le prix du kWh

En réalité, l’estimation est un exercice difficile qui peut donner lieu à des erreurs dans les deux sens chez tous les fournisseurs, sans que ces derniers n’aient volontairement mis en place une politique de sur ou de sous-estimation. Pour faire le bon choix entre deux offres, il faut s’attacher au prix du kWh plutôt qu’au budget annuel estimé, tout comme il faut s’attacher au prix du litre plutôt qu’au prix du plein lorsque vous comparez deux stations-services.

Comparatif d'offres de fourniture de gaz naturel pour usage cuisson et chaffe-eau  
  Abonnement
TTC
Prix du kWh
TTC
Caractéristiques Plus d’infos
Logo eni
eni Astucio Eco
   
  • - % sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés du gaz.
  • Prix du kWh HT fixe pendant   ans (révisables à la baisse uniquement).
  • Premier fournisseur de gaz en Europe.
  • Résiliable à tout moment, sans frais ni délai.
Détails et souscription
09 87 67 54 33
 

ou
se faire rappeler.
Petit logo de direct energie
Offre Directe Gaz
   
  • - % sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés du gaz.
  • Garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés.
  • Service client de l'année 2016.
  • Résiliable à tout moment, sans frais ni délai.
Détails et souscription
09 88 81 30 14

ou
se faire rappeler.
Petit logo Engie
Engie
   
  • Tarifs réglementés du gaz.
  • Fournisseur historique de gaz naturel.
  • Résiliable à tout moment, sans frais ni délai.
Numéro Engie
ou
Changer de fournisseur gaz
au 09 73 72 25 00.

Ma consommation a été sous-estimée et ma facture de régularisation est très élevée. Que faire ?

Calcul de sa facture

Si, vous recevez une facture de régularisation très élevée, c’est soit que votre fournisseur a sous-estimé votre consommation en début d’année, soit que vous avez consommé bien plus de gaz qu’un foyer moyen (en surchauffant votre logement par exemple).

Dans l’immédiat, il vous faudra nécessairement payer votre facture, sous peine de voir votre fourniture de gaz coupée. Les fournisseurs sont toutefois sensibles à cette situation de « bill shock » (choc de facture) qui nuit à leur image et pourront vous proposer un étalement de la facture de gaz pour vous permettre de régulariser progressivement la situation. Si le montant est trop élevé, le fournisseur ou des interlocuteurs sociaux peuvent vous renseigner sur l’existence de tarifs sociaux et d’aides sociales au paiement des factures d’énergie.

Pour l’année suivante, votre fournisseur adaptera votre échéancier en tenant compte d’une consommation de référence plus élevée. Vous serez probablement plus vigilant sur vos habitudes de consommation afin d’éviter de reproduire l’expérience de l’année passée. Par ailleurs, nous vous conseillons de choisir le système de l’auto-relève, disponible chez tous les fournisseurs, et qui vous permet d’être facturé au plus proche de votre consommation réelle.

Engie (ex GDF Suez) surestime-t-il volontairement ses clients ?

Personne ne comprenant pas sa facture

Sans généraliser la pratique, il est fréquent de lire des commentaires de clients d'Engie mécontents de constater que leur consommation a été surestimée par le fournisseur historique lors de leur souscription. Il est tentant de penser qu'Engie préfère surestimer la consommation de ses clients afin de lutter en amont contre les clients mauvais payeurs (trop nombreux) et de ne pas être confronté à la colère de ses clients recevant une facture de régularisation trop élevée à leur goût en fin d’année. Toutefois, cette pratique n’est pas prouvée et il existe chaque année des millions de contre-exemples avec des consommations sous-estimées ! Si cette pratique existe, elle a au moins l’avantage d’éviter aux consommateurs de mauvaises surprises en fin d’année ! 

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus