Gaz ou électricité : qui est le moins cher ? Lequel choisir ?

Profitez de réductions sur le prix de l'électricité et le gaz !☎️ 09 75 18 42 80 (Selectra, service gratuit)
Rappel immédiat et gratuit

Profitez de -% de réduction sur le prix de votre énergieAvec Total Direct Energie, profitez d'une remise de -% sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés.
Souscrire en ligne

Il est toujours intéressant de savoir quelle énergie est la mieux adaptée à votre chauffage, système de cuisson ou eau chaude : chauffage électrique ou gaz ? Quel chauffage est le moins cher ? Il est important de se poser la question par exemple lors d'un emménagement. Voici les critères à prendre en compte pour savoir quelle énergie est la plus adaptée et la moins chère pour vous.


Faut-il choisir le gaz ou l’électricité lors d’une construction ?

La construction d’une maison, ou d’un immeuble demande des investissements considérables. Parmi les différentes étapes de cette construction, le choix du système de chauffage et de cuisson se révèle être d’une importance capitale. C’est d’ailleurs pour cette raison que la demande de raccordement auprès des distributeurs se fait dès le début des travaux. À cette étape, nombre de personnes hésitent dans le choix de la source d’énergie.

Le raccordement au gaz

Le gaz est l’une des sources d’énergie les plus utilisées en France. Focus sur les avantages et inconvénients de cette source d’énergie.

Les avantages du chauffage au gaz naturel

Comparé aux autres sources d’énergie, le chauffage au gaz demeure l’une des alternatives les moins onéreuses, et ce depuis une décennie. Les frais de raccordement au gaz pour une maison individuelle sont réduits. En effet, en faisant le choix de l’installation d’un système de chauffage au gaz, vous bénéficiez de certaines aides financières ou fiscales. Selon votre éligibilité et votre région, vous avez droit à un éco-prêt à taux zéro, une prime énergie des fournisseurs d’énergie

En dehors des avantages financiers, le gaz représente une énergie d’avenir. Bien qu’il s’agisse d’une énergie fossile, le gaz naturel s’inscrit dans la transition énergétique. À cet effet, certaines études estiment que les réserves de gaz naturel disponibles dans le monde couvriront les 230 années à venir.

En ce qui concerne son utilité, le gaz peut être utilisé pour chauffer de l’eau à n’importe quel moment de la journée à l’aide d’une chaudière installé par un plombier professionnel. Par ailleurs, les modèles de chaudières à gaz ont  considérablement évolué. Ces derniers désormais compacts s’adaptent à n’importe quel style d’intérieur. Les émetteurs de chaleur disponibles sur le marché se déclinent également en plusieurs formes et couleurs.

En optant pour le gaz, vous avez la liberté de choisir le fournisseur dont les offres tarifaires vous conviennent le mieux. Cela permettra sans doute d’optimiser vos dépenses énergétiques.

Les inconvénients du gaz naturel

Lorsque vous décidez de choisir le gaz naturel comme source d’énergie pour votre maison, il est important de prendre également connaissance des limites de son utilisation. En effet, le chauffage au gaz est une option intéressante lorsqu’il s’agit d’une construction individuelle. Pour un habitat collectif, il l’est moins, car les résidents se partagent la note chaque année. Certains résidents ne se soucient pas d’optimiser leur consommation, répercutant ainsi la note sur les consommateurs économes.

Par ailleurs, le gaz naturel étant distribué par le biais d’un réseau de canalisations sur le territoire, il n’est pas rare de voir des zones moins desservies que d’autres. Dans ce cas de figure, procéder au raccordement au gaz de votre maison peut nécessiter des travaux supplémentaires, et entrainer des couts plus élevés.

Le raccordement à l’électricité

Un Français sur trois utilise l’électricité pour assurer entièrement ou en partie le chauffage de son habitation. Focus sur les avantages et les inconvénients du chauffage électrique.

Les avantages du raccordement à l’électricité

Le raccordement à l’électricité ne nécessite que très peu d’installations. Contrairement au gaz naturel, l’ensemble du territoire français est desservi en électricité à travers un réseau de lignes à haute tension. Elle est considérée comme une énergie plutôt propre aussi bien durant son acheminement que lors de sa consommation. En effet, l’électricité présente un bilan carbone plutôt satisfaisant, et son émission en particules fines est très faible.

Par ailleurs, en optant pour l’électricité, vous êtes dispensé de certains investissements tels que l’achat d’une chaudière, d’un émetteur de chaleur… en outre, le chauffage à l’électricité ne requiert pas des entretiens réguliers. Quelques petites visites de routines de vos installations par un électricien sont suffisantes, pour vous assurer de leurs bons fonctionnements.

Aujourd’hui, les radiateurs électriques sont à la pointe de la technologie, optimisant ainsi leurs performances. De plus, ils intègrent des fonctionnalités qui vous permettent d’en avoir une totale main mise. Vous pouvez ainsi les programmer à votre bon vouloir, afin de gérer de manière plus simple le chauffage de votre maison.

Il existe de nombreux fournisseurs d’énergie électrique, et tous proposent des offres très alléchantes tout en vous garantissant un confort de vie agréable.

Les limites du raccordement à l’électricité

Le stockage constitue l’un des principaux enjeux de cette source d’énergie. Les capacités de stockage en énergie électrique sont limitées, rendant ainsi impossible une satisfaction totale des besoins des populations. En cas de baisse de la production d’électricité, les populations se voient confronter à des coupures de courant.

En résumé, opter pour le gaz naturel ou l’électricité comme énergie de chauffage lors de la construction de votre maison, c’est garantir un confort de vie agréable. Les deux sources d’énergie présentent aussi bien leurs avantages que leurs inconvénients. Le choix idéal sera essentiellement fonction de vos moyens financiers, la situation géographique de votre maison, le type d’habitat (maison personne, ou résidence publique).

Le type de construction influe également sur le choix du raccordement, car pour une construction écoresponsable, il vous faut une source d’énergie moins polluante, et compatible avec les énergies renouvelables.

Prix du kWh comparé entre l’électricité et le gaz naturel

Comparer le prix du kWh de l’électricité et du gaz naturel est un exercice difficile. Il peut être tentant de comparer le prix d’1 kWh de gaz naturel et le prix d’1 kWh d’électricité. Toutefois, 1 kWh d’électricité n’équivaut pas à 1 kWh de gaz naturel car les pouvoirs calorifiques du gaz et de l’électricité (la chaleur dégagée par la consommation d’une certaine quantité d’énergie) sont différents.

D'après ce graphique issu du site du Ministère de la Transition Ecologique, il ressort que le gaz naturel est bien moins cher que l’électricité, qui demeure l'énergie la plus chère en France.

Grille des tarifs réglementés de l’électricité d’EDF

Grille tarifaire du tarif réglementé d'EDF - option base pour les particuliers
Puissance
souscrite
Abonnement annuel TTC Prix du kWh TTC
3 kVA 103.49€ 0.1740€
6 kVA 136.12€ 0.1740€
9 kVA 169.89€ 0.1740€
12 kVA 204.03€ 0.1740€
15 kVA 236.28€ 0.1740€
18 kVA 269.66€ 0.1740€
24 kVA 339.35€ 0.1740€
30 kVA 407.00€ 0.1740€
36 kVA 476.31€ 0.1740€

Prix à jour au 1er décembre 2022 

Grille tarifaire du tarif réglementé d'EDF - option heures creuses pour les particuliers
Puissance souscrite Abonnement annuel TTC Heures Pleines TTC Heures Creuses TTC
6 kVA 144.32€ 0.1841€ 0.1470€
9 kVA 183.63€ 0.1841€ 0.1470€
12 kVA 221.81€ 0.1841€ 0.1470€
15 kVA 258.98€ 0.1841€ 0.1470€
18 kVA 294.25€ 0.1841€ 0.1470€
24 kVA 360.61€ 0.1841€ 0.1470€
30 kVA 428.27€ 0.1841€ 0.1470€
36 kVA 494.92€ 0.1841€ 0.1470€

Prix à jour au 1er décembre 2022

PROFITEZ DE REMISES SUR LE PRIX DU GAZ ET DE L'ELECTRICITE ☎️ 09 75 18 42 80 (Selectra, lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h30)
Rappel gratuit

Grille des tarifs réglementés du gaz d'Engie

Tarif Réglementé Gaz ENGIE - Prix kWh Gaz actualisé à jour au 1er décembre 2022
  Tarif Base Tarif B0 Tarif B1 tarif B2i
Prix de l'abonnement / an 102.12€ 102.12€ 249.72€ 249.72€
Prix du kWh Zone A 0.1121€ 0.1121€ 0.0873€ 0.0873€
Zone B 0.1121€ 0.1121€ 0.0880€ 0.0880€
Zone C 0.1121€ 0.1121€ 0.0887€ 0.0887€
Zone D 0.1121€ 0.1121€ 0.0894€ 0.0894€
Zone E 0.1121€ 0.1121€ 0.0902€ 0.0902€
Zone F 0.1121€ 0.1121€ 0.0909€ 0.0909€

Prix TTC pour une consommation de gaz à usage résidentiel. 

Les offres des fournisseurs alternatifs

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs sont venus concurrencer le fournisseur historique Engie. Certains proposent des remises très intéressantes sur le prix du kWh, permettant aux consommateurs de réduire leur facture de gaz.

⭐ Notre sélection d'offres de gaz avantageuses en décembre 2022
Référencement gratuit
Fournisseur / Offre gaz Souscription Caractéristiques de l'offre
engie
Engie Gaz Tranquillité 1 an
☎️ 09 74 59 46 34

Selectra partenaire Engie
Tarifs indexés sur le TRV (et donc gelés en 2022)
Pas de surcoût par rapport au tarif réglementé
Fournisseur historique, fiabilité
ekwateur
EkWateur 100% biométhane Fixe
☎️ 09 87 67 16 74
Prix du kWh HT bloqué pendant 1 an
100% de biométhane français
eni
Eni Indexée Eco Gaz
☎️ 09 74 59 40 31
Prix du kWh HT indexé sur le TRV (gelé)
Assistance dépannage en option

Sélection de fournisseurs partenaires, classés par ordre alphabétique.

⭐ Notre sélection d'offres de gaz avantageuses en décembre 2022
Référencement gratuit
Fournisseur / Offre gaz Souscription Caractéristiques de l'offre
engie
Engie Gaz Tranquillité 1 an
Souscrire en ligne Tarifs indexés sur le TRV (et donc gelés en 2022)
Pas de surcoût par rapport au tarif réglementé
Fournisseur historique, fiabilité
ekwateur
EkWateur 100% biométhane Fixe
Souscrire en ligne Prix du kWh HT bloqué pendant 1 an
100% de biométhane français
eni
Eni Indexée Eco Gaz
Souscrire en ligne Prix du kWh HT indexé sur le TRV (gelé)
Assistance dépannage en option

Quelle source d’énergie choisir pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson : électricité ou gaz naturel ?

Le kWh d’électricité étant plus cher que le kWh de gaz naturel, il vaut mieux, toute chose égale par ailleurs, choisir de se chauffer au gaz qu’à l’électricité. Le gaz naturel permet, en outre, d’obtenir une température plus homogène dans l’habitation que l’électricité. Enfin, le chauffage au gaz naturel est généralement plus confortable : il n’assèche en effet pas l’air contrairement à certains convecteurs électriques.

Toutefois, le prix d’une installation au chauffage gaz est bien supérieur au prix d’une installation au chauffage électrique. Le prix d’un convecteur électrique varie en effet entre 100 et 500€ en moyenne. Au contraire, le prix d’une chaudière au gaz et de plusieurs radiateurs peut facilement atteindre entre 7 000 et 12 000€.

C’est pourquoi le chauffage au gaz naturel est plus intéressant que le chauffage électrique :

  • sur la durée (il faut plusieurs années pour rentabiliser le coût d’une installation qui se révèle onéreuse) ;
  • et pour des surfaces importantes (pour de petites surfaces, le chauffage électrique est le mode de chauffage le plus adapté).

Enfin, il convient de garder à l’esprit que si l’installation d’un chauffage au gaz nécessite un raccordement de l’habitation au réseau de distribution de gaz naturel, ce raccordement est facturé. A titre d’exemple, un raccordement pour un usage type chauffage est actuellement facturé 374,96 € HT par GRDF. Ce prix peut être majoré lorsqu’une extension de réseau de plus de 35 mètres est nécessaire pour atteindre la nouvelle habitation.

PROFITEZ DE REMISES SUR LE PRIX DU GAZ ET DE L'ELECTRICITE ☎️ 09 75 18 42 80 (Selectra, lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h30)
Rappel gratuit

Le chauffage électrique : une exception française

Une utilisation du chauffage électrique très répandue en France

La France se singularise, en Europe, par une utilisation du chauffage électrique importante. En 2018, 32% des résidences particulières se chauffaient ainsi à l’aide de l’électricité tandis que la proportion de résidences particulières chauffées au gaz naturel s’élevait à 41%. Les autres résidences étaient chauffées au fioul (12%), grâce à une pompe à chaleur (5%), au bois (4%), dans le cadre d’un réseau de chauffage urbain (4%), ou encore au GPL (2%).

Plus étonnamment, la part des résidences principales chauffées à l’électricité est en augmentation. Si elle représente 32% actuellement, elle ne représentait que 26% en 1999. Ce chiffre traduit en fait la très grande proportion de logements chauffés à l’électricité dans les nouveaux logements.

Une consommation importante d’électricité en France

L’importance du chauffage électrique en France se traduit par une consommation finale d’électricité, en France, plutôt supérieure à celle de nos voisins européens. Si on s'intéresse à la consommation d'électricité par habitant, la France arrive en 7ème position derrière l'Allemagne.

Dernière mise à jour le
souscription gaz

Votre offre gaz est-elle la moins chère ?

Comparez avec Selectra et changez de fournisseur en quelques minutes !

09 75 18 42 80 OU