Prix du gaz : prix du kWh chez Engie, EDF, TotalEnergies, EkWateur...

Le prix du gaz naturel au tarif réglementé évolue chaque mois en France, à la hausse ou à la baisse. Puisque la plupart des offres sont indexées sur ce tarif, leurs prix du kWh varie aussi (sauf s'il s'agit d'un contrat à prix bloqué). Cet article permet de comprendre l'évolution du prix du gaz en France, les différentes offres existantes sur le marché et de quoi est composée une facture de gaz.


Quel est le prix du gaz en Septembre 2021 ?

Le prix du kWh de gaz naturel est de 0.0761€ TTC pour le tarif B1 (Chauffage), 0.1002€ TTC pour le tarif B0 (Eau chaude) et 0.1002€ TTC pour le tarif Base (Cuisson), en zone tarifaire 2 (la plus répandue).

Il s'agit des prix pour le Gaz Tarif Réglementé, commercialisé par Engie et les autres fournisseurs historiques (ELD) mais désormais indisponible à la souscription. Ce tarif évolue chaque mois, après validation par la CRE (Commission de Régulation de l'Energie), comme le montre l'historique de l'évolution des prix du gaz.

Prix du gaz naturel au tarif réglementé en Septembre 2021
Consommation annuelle Abonnement par an Prix du kWh TTC de gaz
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
0 - 1000 kWh
Tarif Base
102.12€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€
1001 - 6000 kWh
Tarif B0
102.12€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€ 0.1002€
6001 - 30000 kWh
Tarif B1
249.72€ 0.0754€ 0.0761€ 0.0768€ 0.0776€ 0.0783€ 0.0790€
30001 - 300000 kWh
Tarif B2i
249.72€ 0.0754€ 0.0761€ 0.0768€ 0.0776€ 0.0783€ 0.0790€

Tarifs TTC à jour au 1er septembre 2021.

Les classes de consommation du gaz

Pour lire une grille tarifaire de gaz naturel, il faut comprendre la notion de classes de consommation. On retrouve quatre types de tarification, définie en fonction de la consommation annuelle du foyer/local (qui dépend elle-même des usages faits du gaz) :

  1. Vous utilisez le gaz uniquement pour la cuisson : votre consommation est inférieure à 1000 kWh/an et vous payez donc le tarif Base ;
  2. Vous utilisez le gaz pour l'eau chaude (et éventuellement la cuisson) : votre consommation se situe entre 1001 et 6000 kWh/an et vous payez le tarif B0 ;
  3. Vous utilisez le gaz pour le chauffage (et éventuellement l'eau chaude et/ou la cuisson) : votre consommation se situe entre 6001 et 30 000 kWh/an et vous payez le tarif B1 ;
  4. Pour une petite chaufferie (chauffage collectif d'immeuble par exemple), la consommation se situe entre 30 001 et 300 000 kWh /an et c'est le tarif B2i qui s'applique.

Les zones tarifaires de gaz

La grille tarifaire du gaz repose également sur la zone tarifaire dont dépend votre logement. L'acheminement du gaz étant compliqué dans certaines régions, cela se répercute sur le prix du gaz. C'est pourquoi GRDF a défini six zones tarifaires gaz, la zone 1 étant la plus accessible et donc la moins chère, et inversement pour la zone 6.

Pour connaître votre zone tarifaire, vous pouvez consulter votre facture de gaz ou utiliser notre outil :

Outil de recherche de zone tarifaire de gaz

  • Ambléon (1300)
  • Ambronay (1500)
  • Ambutrix (1500)
  • Ambérieu-en-Bugey (1500)
  • Ambérieux-en-Dombes (1330)
 

Le prix du gaz naturel varie selon la zone tarifaire gaz dont dépend votre commune.

Quel est le prix du kWh de gaz chez Engie et ses concurrents ?

En dehors du tarif réglementé, Engie commercialise également des offres de marché, pour la plupart à prix fixes afin d'éviter les hausses de prix. Toutefois, ses tarifs ne figurent pas parmi les moins chers du marché.

Pour trouver les fournisseurs de gaz les moins chers du marché, le mieux est d'utiliser un comparateur d'offres de gaz. Vous pouvez aussi appeler les experts Selectra au ☎️ 09 75 18 42 80 (service gratuit).

Le tableau ci-dessous liste le prix du gaz naturel (abonnement et kWh) chez les principaux fournisseurs de gaz en France. Pour améliorer la lisibilité, seule l'offre la plus intéressante de chaque fournisseur a été choisie.

Tarifs du gaz naturel chez une sélection de fournisseurs de gaz
Fournisseur / Offre Infos / Souscription Abonnement par an* Prix du kWh de gaz*
Gaz Tarif Réglementé -- 249.72€ 0.0761€
totalenergies
TotalEnergies Online gaz
☎️ 09 74 59 38 78
Souscrire en ligne
248.77€ 0.0695€
cdiscount energie
Cdiscount Energie Gaz fixe
☎️ 09 74 59 23 81
Souscrire en ligne
262.28€ 0.0712€
happ-e
Happ-e by Engie Gaz
☎️ 09 74 59 38 47
Souscrire en ligne
247.60€ 0.0695€
engie
Engie Gaz Référence 2 ans
☎️ 09 74 59 46 34
Souscrire en ligne
236.05€ 0.0780€
eni
Eni Webeo Gaz
☎️ 09 74 59 40 31
Souscrire en ligne
282.30€ 0.0662€
Logo de Ilek
ilek biogaz prix fixe
☎️ 09 87 67 52 32
-€ -€
iberdrola
Iberdrola Digigaz
☎️ 01 82 88 85 68
260.74€ 0.0611€
mega-energie
Mega Energie Super Gaz
☎️ 01 88 24 13 67
Souscrire en ligne
309.51€ 0.0729€
Logo Planète Oui
Planète Oui Biogaz
☎️ 09 87 67 55 21
Souscrire en ligne
260.74€ 0.0611€

* Tarifs TTC à jour au 1er septembre 2021 et applicables pour le tarif B0 (chauffage) en zone tarifaire 2.

Tarif réglementé du gaz et offre de marché : quelles différences ?

différences offres de marché et tarif réglementé du gaz

Définition du tarif réglementé du gaz

Le tarif réglementé du gaz est défini par les pouvoirs publics et revu à la hausse ou à la baisse chaque mois (le 1er). Il sert de tarif de référence pour tous les fournisseurs de gaz naturel qui proposent généralement une réduction par rapport à ce prix. En France, seuls Engie (au niveau national) et les ELD (au niveau local) sont en mesure de proposer le tarif réglementé du gaz aux clients particuliers et professionnels.

Toutefois, les pouvoirs publics ont décidé de mettre fin à ce tarif réglementé. Depuis le 9 novembre 2019, la loi Energie-Climat a mis fin à la souscription au tarif réglementé pour les particuliers. Beaucoup de français sont toutefois encore clients de cette offre. Mais il faudra qu'ils passent à une offre de marché avant le 30 juin 2023, date de la disparition totale des TRV.

Focus sur les offres gaz de marché

Face aux tarifs réglementés, on retrouve des offres de marché. Cela signifie que les prix de ces offres ne sont pas réglementés et qu'ils sont donc fixés librement par le fournisseur.

Généralement, on distingue deux types d'offres de marché :

  1. Les offres indexées sur le tarif réglementé ;
  2. Les offres à prix bloqués.

Contrats de gaz indexés sur le TRV

Les offres à tarifs indexés assurent une réduction de X% sur le prix du kWh HT et/ou sur le prix de l’abonnement mensuel HT. En contrepartie de cette réduction immédiate, les offres à prix indexés sont, comme leur nom l’indique, directement attachées aux tarifs réglementés.

Aussi, lorsque les tarifs réglementés évoluent à la hausse (ou à la baisse), l’offre à prix fixe évolue à la hausse (ou à la baisse) dans la même proportion. C'est le type d'offre qui garantit de réaliser des économies conséquentes.

Contrats de gaz à prix fixes

Les offres de gaz à tarif fixe présentent la particularité de ne subir aucune variation pendant une durée déterminée. Pendant la durée du contrat, le consommateur ayant souscrit une offre à tarif fixe est assuré de ne pas voir le prix HT du kWh et/ou de l’abonnement évoluer sur sa facture.

On distingue également les offres à prix bloqués ET révisables uniquement à la baisse. Eni a été le pionnier de ce type de contrat en France, Engie lui a emboîté le pas. Le principe est assez simple : pendant la 1ère année de votre contrat, votre prix du kWh HT ne change pas, même si le tarif réglementé évolue.

A la date anniversaire du contrat, votre fournisseur compare votre prix actuel avec celui du tarif réglementé en vigueur. Si celui du tarif réglementé a subi une hausse par rapport à l'année précédente, alors votre prix reste le même pour l'année suivante. Mais si celui du TRV a connu une baisse, alors vous en profitez dans les mêmes proportions pour l'année à venir !

Attention Les offres à prix bloqués peuvent sembler attrayantes mais il faut savoir qu'elles incluent des tarifs supérieurs au TRV au moment de la souscription (en particulier au niveau de l'abonnement - excluant ainsi les petits consommateurs). Ainsi, ce type d'offre n'est rentable que si le tarif réglementé augmente beaucoup les mois suivants (or le prix du gaz a souvent tendance à baisser).

Comprendre ma facture de gaz naturel

On peut diviser la facture de gaz en trois éléments : les consommations, l'abonnement et les taxes/contributions.

Les consommations de gaz

Pour les consommateurs utilisant le gaz au minimum pour l'eau chaude, les consommations représentent la majeure partie du poids de la facture. Chaque kWh consommé est multiplié par le prix du kWh appliqué par le fournisseur sur ce mois-là.

Il est donc essentiel pour les gros consommateurs de chercher l'offre avec le prix du kWh le plus bas afin de réaliser des économies conséquentes.

Les consommations représentent la partie "variable" mais elle ne l'est que si vous réglez vos factures au réel. Si vous avez opté pour la mensualisation, alors vous paierez le même montant tous les mois, selon la consommation estimée par votre fournisseur en amont.

L'abonnement au gaz

C'est la partie fixe de la facture puisqu'elle n'évolue que très peu chaque année. Son montant varie en fonction de la zone tarifaire et la classe de consommation et pèse lourd dans la facture pour les petits consommateurs (cuisson uniquement par exemple).

Les taxes et contributions

Enfin, votre facture TTC se compose de 3 taxes et contributions, communes à tous les consommateurs :

  1. La Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA) ;
  2. La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) ;
  3. La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

Même si vous avez souscrit un contrat à prix fixes, sachez que cette fixité ne s'applique qu'aux prix HT. Si les taxes évoluent, elles seront répercutées de plein droit par le fournisseur.

Dernière mise à jour le