Vous êtes ici

Une baisse significative du prix du gaz au 1er juillet : -3,5%

Payer son gaz moins cher ?09 75 18 42 80  
Rappel gratuit


Selon un rapport de la Commission de régulation de l’énergie, les tarifs réglementés du gaz pourraient connaître une baisse significative au 1er juillet prochain afin de tenir compte de l’évolution des coûts du fournisseur historique, Engie.

Une nouvelle méthode de calcul des tarifs réglementés du gaz

La Commission de régulation de l’énergie a annoncé une révision des coûts d’approvisionnement d’Engie. Cette décision fait suite à l’audit mené par le CRE, à la demande des pouvoirs publics. En effet, dans un rapport d’audit publié le 8 juin dernier, la CRE propose de réaménager la formule de calcul des tarifs réglementés (TR) à travers la révision des coûts d’approvisionnement. Dans ce rapport, la CRE préconise notamment que le prix de marché du gaz soit davantage pris en compte dans le calcul des coûts de la fourniture.

Pour rappel, la Commission de Régulation de l'Energie est un organisme public indépendant qui a notamment pour mission de fixer le montant des tarifs réglementés de l'électricité d'EDF et du gaz d'Engie.

Une modulation de rattrapage sur la marge d'Engie

billet gaz

La CRE recommande également une baisse de 1,4% des TR d'Engie au titre d'un ajustement ou rattrapage lié au fait que « les recettes issues des ventes aux clients au TR ont été supérieures de 6,5 % aux coûts réellement supportés par l'opérateur sur l'année 2016 ». Une première depuis que la formule de calcul des tarifs du gaz a été revue, fin 2012.

En outre la marge du fournisseur historique fait partie de la formule tarifaire des tarifs réglementés d'Engie. Or il semble que celle-ci fût trop importante l'année dernière ; c'est pour cela qu'un rattrapage est préconisé par la CRE.

Une baisse des coûts de transport, stockage et distribution

Entre l'extraction du gaz naturel et sa fourniture au domicile des consommateurs, il existe de nombreuses étapes. Il faut transporter le gaz par des méthaniers et/ou des pipelines, le stocker, l'injecter sur le réseau et le distribuer. Ces coûts appelés "hors approvisionnement" sont réglementés par la CRE et communs à tous les fournisseurs. Ils devraient baisser de 1,1% en juillet.

La baisse la plus importante, depuis le début de l’année 2017

Dès le mois de juillet, les tarifs réglementés du gaz pourraient donc connaître une baisse importante, à hauteur de 3,5% au minimum. Avant d’être effective, cette baisse devra toutefois être validée par deux arrêtés de l’Etat : l’un qui valide la nouvelle formule de calcul des prix, et l’autre qui valide cette diminution des tarifs.

Profitez encore plus de la baisse de prix avec les offres indexées

Aujourd’hui, chaque consommateur a la possibilité de choisir son fournisseur de gaz, et de quitter gratuitement et à tout moment l’opérateur historique afin de bénéficier par exemple d’offres indexées proposées par les fournisseurs alternatifs.

Les offres indexées suivent l'évolution des TR et ont un prix du kWh HT garanti moins cher : que les prix baissent ou augmentent, vous êtes sûr de toujours faire des économies par rapport aux TR ! Ainsi, quand les tarifs du gaz diminuent, en choisissant une offre indexée : vous profitez encore plus de la baisse des prix.

Exemples d'offres de gaz à prix indexé  
Nom de l’offre Prix du kWh HT Plus d’infos
Logo Lampiris
Offre Lampiris gaz indexée
 % de réduction par rapport au tarif réglementé 09 75 18 77 00
Me faire rappeler
Logo direct energie
Offre Directe Gaz de Direct Energie
- % de réduction par rapport au tarif réglementé 09 87 67 54 76
Me faire rappeler
Logo eni
Offre eni Evolucio
 % de réduction par rapport au tarif réglementé 09 87 67 54 33
Me faire rappeler
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus