Les évolutions du prix du gaz en 2015

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
logo Happ-e

Selectra recommande Happ-e by Engie pour le gaz naturel

Je souscris

Après une forte baisse sur les derniers mois de 2014 et début 2015, les tarifs réglementés du gaz naturel pourraient connaître une évolution à la hausse dans le courant de l'année 2015. Les tarifs réglementés, proposés uniquement par le fournisseur historique GDF Suez et fixés chaque mois par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), sont en concurrence avec les offres de l'ensemble des fournisseurs de gaz, dont certains sont moins chers.


L’évolution des tarifs du gaz en 2015

* : les tarifs réglementés hors taxes du gaz ont baissé de 0,6% le 1er janvier 2015. Les prix TTC ont toutefois augmenté de 1,8% en raison de la hausse des taxes sur le gaz.

Tendance des mois passés

argent gaz

De 2006 à 2013, les tarifs réglementés du gaz naturel ont connu une augmentation régulière, pour une hausse totale de plus de 80%. Cette hausse a découlé d'une progression significative des matières premières sur les marchés de gros, à savoir le gaz naturel et le pétrole. Les tarifs réglementés sont en effet calculés sur la base d'une méthode qui prend en compte les coûts d'approvisionnement à hauteur d'environ 50% du total. Les tarifs réglementés prennent aussi en compte la composante acheminement, qui consiste en les tarifs d'utilisation des réseaux de transport et de distribution (ATRT et ATRD). Or les tarifs ATRT ont augmenté entre 2006 et 2013, contribuant également à la hausse. Ces augmentations ont pris place pour permettre aux gestionnaires de réseau comme GRDF de réaliser des investissements afin de fluidifier le marché de gros du gaz naturel.

Les tarifs réglementés du gaz se sont ensuite stabilisé en 2013, avant d'engager une baisse sensible sur l'ensemble de l'année 2014, dans le sillage de la chute du prix des matières premières. A l'été 2014, les prix du gaz sur les marchés de gros et du baril de pétrole ont en effet amorcé une chute spectaculaire, qui s'est prolongée jusqu'à janvier 2015. En cause, une progression soudaine de l'offre malgré une stagnation globale de la demande dans un contexte de faible croissance mondiale. La hausse de la demande était alors liée essentiellement à la décision des Etats-Unis d'ouvrir ses exportations de gaz naturel non conventionnel (le gaz de schiste), parallèlement à la décision de l'Arabie Saoudite, premier production mondial, de maintenir sa production à un niveau record. Il semble que les deux Etats se soient accordés pour faire pression sur les prix du gaz et du pétrole, afin de sanctionner la Russie, également productrice de combustibles fossiles. L'effet sur les tarifs réglementés du gaz en France a été progressif et devrait se prolonger jusqu'au au moins jusqu'au moins de mai à venir. Cela est dû à la règle d'indexation des coûts d'approvisionnement, qui dote les tarifs réglementés du gaz d'une inertie de 6 à 8 mois par rapport aux prix sur les marchés de gros.

La baisse de 2014-2015 a été en partie compensée par l'application aux particuliers d'une nouvelle taxe, la TICGN, qui a même vu son taux doubler de 1,27 à 2,64 €/MWh au 1er janvier 2015. Depuis avril 2014, la TICGN a impacté les tarifs réglementés à la hausse de 1,8% .

Prévisions pour l'année 2015

Après une légère hausse de 0,58% au mois d'avril, les tarifs réglementés connaitront une nouvelle baisse de 1,16% au 1er mai. La tendance baissière devrait cependant s'essoufler en 2015, sous l'effet de plusieurs facteurs :

Période Cause de l'augmentation
Courant de l'année Le coût des matières premières, historiquement bas, s'est stabilisé et pourrait repartir à la hausse, entraînant une augmentation de la part des coûts d'approvisionnement dans les tarifs réglementés.
D'ici juillet Une nouvelle hausse des tarifs d'utilisation des réseaux de transport de gaz naturel (ATRT), décidée par la CRE, sera répercutée pour les consommateurs.
En octobre-novembre Le début de l'automne signe traditionnellement une hausse des tarifs réglementés en prévision du regain de la demande en gaz à l'orée de l'hiver.
1er janvier 2016 Une nouvelle hausse de la TICGN est prévue à cette date.

Contrer la hausse en changeant de fournisseur

Les hausses du prix du gaz à venir peuvent être en partie évitées, en optant pour l'offre d'un fournisseur alternatif. Ces fournisseurs proposent deux types d'avantages :

  • Payer son gaz moins cher dès la souscription grâce une offre incluant un prix du kWh garanti plus bas que les tarifs réglementés ;
  • Profiter d'une prix du kWh de gaz hors taxe fixe sur la durée (entre 1 et 4 ans). Certaines offres à prix fixe incluent même une réduction dès le moment de la souscription.

Certaines offres cumulent les deux avantages, à l'image du fournisseur ENI qui a été précurseur dans le domaine des offres à prix fixes révisables à la baisse.

Offres moins chères que le tarif réglementé - Septembre 2021
Fournisseur Offre Caractéristiques
eni
☎️ 09 74 59 40 31
Rappel gratuit
Offre Astucio Eco Gaz ENI
Prix révisables à la baisse
Prix fixes pendant 3 ans
Abonnement plus cher que celui du tarif réglementé
Service client par téléphone et en ligne
totalenergies
☎️ 09 74 59 38 78
Rappel gratuit
Offre Online Gaz TotalEnergies
10% de remise sur le prix du kWh
Prix de l'abonnement identique aux tarifs réglementés
Service client 100% en ligne avec adresse mail dédiée
Offre à prix indexés sur le tarif réglementé
mega energie
☎️ 01 88 24 13 67
Rappel gratuit
Offre Super Gaz de Méga Energie
5% de remise sur le prix du kWh
Offre à prix indexés
Remise appliquée immédiatement
Service client 100% en ligne
Dernière mise à jour le