Augmentation des tarifs du gaz : historique et perspectives


Des hausses à répétition

Depuis 2005, les tarifs réglementés du gaz naturel ont grimpé de près de 80%. Cette explosion des prix n'a pourtant pas été linéaire. Entre 2005 et 2006, la prix baril de Brent a plus que doublé. Cette forte hausse conjuguée avec un euro stable a conduit à des réévaluations répétées des tarifs réglementés. L'année 2008 est également marquée par de fortes hausses de 4% en janvier, de 5,5% en avril et de 5% en août. Une nouvelle fois, le prix du pétrole double en un an et atteint des records en franchissant la barre des 85€ par baril. Heureusement, le dollar se déprécie et permet ainsi de limiter l'effet inflationniste pour le consommateur de gaz naturel français. Une chute spectaculaire des cours mondiaux des produits pétroliers au 2ème semestre 2008 entraine une baisse historique des tarifs réglementés en avril 2009 de 11,3%. L'année 2009 reste une exception puisque dès 2010 les cours repartent à la hausse. Les tarifs réglementés restent sur la même tendance haussière en 2011 et 2012.

Le réforme de la formule tarifaire appliquée en janvier 2013 porte ses fruits dès le mois de février suivant : les tarifs réglementés, désormais davantage indexés sur les marchés spots, n'augmentent plus significativement. Depuis cette modification, les prix du gaz sont relativement stables. Les variations sont de très faible amplitude. L'objectif de réduire l'ampleur des variations a été atteint. En effet les variations brutales sont limitées car les tarifs réglementés sont désormais réévalués tous les mois et non tous les trimestres.

Les tendances à venir en 2014

Après une année 2013 marquée par une très légère hausse des tarifs réglementés du gaz naturel, 2014 ne s'annonce pas plus défavorable au consommateur. Une légère réévaluation de 0.1% est prévue en février 2014, après une hausse de 0.38% en janvier.

Le gaz naturel reste plus abordable pour chauffer son logement que le fioul ou l'électricité. En revanche, le prix du kWh du gaz naturel est globalement en hausse depuis 2005. Les facteurs ayant conduit à une decorrélation entre le prix de l'or noir et le prix du gaz naturel sur les marchés spot devraient se maintenir en 2014. Pour autant, la fin de la période de détente liée à l'offre surabondante de gaz naturel, notamment des gaz non conventionnels américains dits gaz de schistes, se rapproche. Total et GDF Suez estiment tous deux que l'écart entre le prix du pétrole et le prix du gaz naturel va se réduire irrémédiablement dans quelques mois. Ce qui laisserait présager d'une nouvelle époque de hausse rapide des tarifs réglementés du gaz pour le consommateur français !

Comment se protéger des hausses ?

Depuis 2007 et l'ouverture des marchés de l'énergie, il est possible de choisir son fournisseur de gaz naturel. En particulier, le consommateur peut se tourner vers les offres de fourniture de gaz naturel à prix fixes, afin de bloquer le prix de son énergie pour 1, 2, 3 ou 4 ans selon les offres. Il est important de noter que la sécurité offerte durant la période de garantie ne requiert aucun engagement de la part du client, qui reste libre de résilier sans délai ni frais supplémentaires.

Nous vous avons sélectionné ci-dessous l'offre dont la période de blocage des prix est la plus longue, et qui méritera le plus l'attention des consommateurs soucieux de se protéger des hausses des tarifs réglementés du gaz.

Fournisseur Nom de l'offre Avantages Engagement Contact
Eni Offre Astucio Eco

Prix du kWh fixe pendant 3 ans
Pourcentage de réduction sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés à la souscription
Prix révisables à la baisse chaque année à la date anniversaire du contrat si les tarifs réglementés ont baissé

Aucun

09 87 67 54 33

Appeler / se faire appeler

Dernière mise à jour le